Jamaat Ahmadiyya al Mouslemeen

Sermon du Vendredi de Hazrat Amirul Momeneen Zafrullah Domun

Sermon du vendredi le 26 octobre 2007

Après avoir lu la chahada, la Ta’ouz, la sourate Al-fatiha du Saint Coran, Hazrat Amiroul Mo’menine Zafrullah Domun a dit :

Je continue avec le sujet que j’ai commencé à aborder depuis la semaine dernière. Je vais vous citer des extraits des écrits de Hazrat Mirza Ghulam Ahmad, le Messie Promis (a.s) sur la venue des personnes directement nommées par Allah dans la Djamaat Ahmadiyya. Il dit :

" Puisque la proximité d’Allah ne peut être obtenue par la recherche de guide et la purification de soi sans l’aide des guides spirituels, Allah, Le Saint n’a pas limité Ses Instructions qu’à "guide nous sur le chemin droit", mais Il a encouragé Ses Serviteurs par les mots suivants"le chemin de ceux que Tu as comblés de Tes Faveurs" Par ces paroles Allah a fait comprendre à Ses Serviteurs qu’il leur incombe de chercher ces guides là parmi ceux qui sont diligents et dont l’âme a été purifiée, c'est-à-dire les messagers et les prophètes. Ce sont ceux qui ont préféré le lieu de la vérité (l’au-delà) à la maison de la fausseté et la vanité. Allah les attire vers Lui par les ficelles de Son Amour. Par Son Pouvoir d’attraction, Lui qui est la Source de toutes les lumières et de par Ses Révélations Il les libère de la fausseté.
Avant d’être choisis prophètes par Allah ils ressemblaient à une jolie femme sans parure. Mais dès qu’ils deviennent prophètes ils ne parlent que quand Allah les pousse à parler et ne disent que ce qu’Allah approuve. Ils font de leur mieux pour enseigner la charia aux autres et encouragent ces derniers à les suivre telle une mère qui, après la mort de son mari choisit de ne pas se remarier pour se consacrer à l’éducation de ses enfants. Ceux élevés par Allah ont une telle facilité d’expression que même les sourds arrivent à les entendre et ils apprivoisent les boucs les plus sauvages. Allah leur accorde un tel cœur et une telle détermination qu’ils arrivent à attirer des nations entières vers eux. Leurs paroles se transforment en actes. De part leur constance ils arrivent à faire revivre les morts, c'est-à-dire à donner espoir à tous ceux qui ont perdu tout espoir. Ils s’efforcent à éloigner les hommes du mal et les ramènent vers le bien. Ils découragent ce qui n’est pas permissible et rapprochent les hommes de la piété. Ils le tirent de l’ignorance et les dirigent vers la sagesse et de la désobéissance vers l’obéissance. Ceux qui rejettent ces personnes ignorent définitivement une faveur qu’Allah leur accorde et ils s’éloignent de la source du bien et de la lumière de leurs yeux. Cette isolation est pire que la rupture de liens de parenté et du sang."

Ici j’aimerais vous dire tous, vous les membres de la Djamaat Ahmadiyya Al Mouslemine, vous ne devez jamais regretter d’avoir choisi cette Djamaat là. Allah vous a accordé une faveur et vous l’avez acceptée, vous ne l’avez pas rejetée. Hazrat Mirza Ghulam Ahmad (a.s) nous dit que ces personnes qui viennent de la part d’Allah sont la source de ce qui est bon et la lumière de vos yeux. Je vous demande d’y réfléchir pour que vous puissiez bien saisir la signification de ces propos. Il continue pour dire que s’éloigner de ces derniers est pire que la rupture des liens de parenté. Alors pensez y. Il est vrai que les ignorants ont rompu leurs liens de parenté avec vous parce que vous avez accepté celui qui est venu de la part d’Allah. Moi, je vous dis que selon les dires du Messie Promis vous avez fait le bon choix. Quant à ceux qui s’y sont opposés ils ont fait le mauvais choix. Que pouvez vous chercher davantage ?

Hazrat Mirza Ghulam Ahmad continue en ces termes :

" Ces personnes sont celles qui annoncent le paradis. Malheur à celui qui leur tourne le dos et se contentent de manger et de boire. Ces personnes représentent la lumière d’Allah et ceux qui les suivent sont illuminés. Elles sont les antidotes contre le poison du péché et elles apportent la tranquillité dans les moments d’angoisse. Face à la mort ces personnes restent fermes dans leurs douleurs et elles quittent ce monde quand l’heure arrive. Pensez vous que ce groupe de personnes ont leur pareilles. Non ! Définitivement non ! Je le jure par Celui qui fait pousser un dattier d’une graine !C’est pourquoi Allah, de par Son extrême compassion a enseigné la prière que voici :
"Guide nous sur le chemin droit, le chemin de ceux que Tu as comblé de Tes Faveurs" c'est-à-dire les messagers et les prophètes. Pour ceux qui comprennent il est évident d’après ce verset qu’il incombe aux musulmans de suivre les pas des prophètes qui les ont précédés.( il n’y a pas eu un seul prophète qui n’a pas eu son semblable élevé parmi les musulmans). S’il n’y avait pas de possibilité de telles ressemblances, nous essaierions en vain d’obtenir les qualités et les excellences qu’ont obtenues nos prédécesseurs et cette prière y serait pour rien. Le fait qu’Allah nous a ordonné de Le supplier matin et soir « "Guide nous sur le chemin droit, le chemin de ceux que Tu as comblés de Tes Faveurs» et que nous devons continuer de demander le chemin de ceux qui ont joui de Ses Faveurs c'est-à-dire les prophètes et les messagers indique que dès le début Allah a dit qu’Il continuera d’élever des personnes pieuses parmi les musulmans qui suivront les pas des prophètes. Il fera de ces personnes des héritiers tout comme il a fait des héritiers parmi les enfants d’Israël. C’est là la vérité. Donc cessez vos vaines disputes et vos contestations. Allah a voulu combiner chez les musulmans toutes les vertus et les excellences. Dans le Saint coran Allah dit que les musulmans sont les meilleurs (3 :111). L’homme n’atteindra l’excellence morale à condition qu’il soit constant dans ses bonnes actions, sa foi, sa recherche de la connaissance et sa compréhension. Il lui faut constamment chercher le plaisir d’Allah, Le Gracieux."

Dans son livre "Karaamatous Swadeqine", écrit en langue arabe, Hazrat Mirza Ghulam Ahmad dit :

" En d’autres mots Allah dit :’ O mes serviteurs je vous ai créés en vous accordant des facultés et des capacités semblables à celles que j’ai accordées à ceux qui vous ont précédés et qui ont obtenu Mon Plaisir. Donc ne gaspillez pas vos capacités et efforcez vous d’atteindre l’excellence. Sachez qu’Allah est très généreux et Il aime accorder des faveurs. Il n’est pas avare. Quand un de Ses Serviteurs suit le chemin de ceux qui sont bien guidés, observe les pratiques parfaites et que ce serviteur désire avoir des qualités des gens pieux et qu’il se tourne vers eux attentivement, de toutes ses forces et sa bonne volonté et qu’il suit ce parcours spirituel selon ses capacités et qu’il agit selon ses déclarations et qu’il se joint au rang de ceux qui ont bu à la coupe d’amour de Celui qui est le Grand Maître de la gloire, et quand ce serviteur s’accroche humblement à la lumière de la glorification d’Allah ,et s’adonne à des supplications et pleure avec ceux qui pleurent , à ce moment son être est purifié par la compassion divine et les pluies spirituelles le rafraîchissent. A cet instant Allah prend la main de ce serviteur et le dirige vers les grades supérieurs de développement spirituel et de compréhension. Allah le place parmi les pieux, les saints, les prophètes et les messagers qui l’ont précédé. Allah lui accorde des excellences , la beauté et la gloire telles qu’Il les ont accordées à ces derniers. Si à l’heure actuelle la réforme exige l’arrivée de quelqu’un qui ressemble à celui qui l’a précédé, alors Allah accorde à ce quelqu’un la sagesse, la connaissance et la lumière comme Il les a accordées au prophète qui l’a précédé. Allah lui donne aussi le nom de ce prophète. L’âme de l’un devient le miroir de l’autre par la Volonté d’Allah. Si le prophète est l’original, le saint en est son reflet. Le saint obtient le statut du prophète et bénéficie de sa spiritualité à tel point que s’élimine la dualité entre ces deux êtres. Les commandements destinés au prophète s’applique au saint. Les deux se présentent devant les autorités célestes comme une seule entité." (Pages 85-86).

Dans son livre "Lecture Sialkot" à la page 32, Hazrat Mirza Ghulam Ahmad (a.s) dit :

"Puisque Allah nous ordonne de prier cinq fois par jour afin d’obtenir des dons que les prophètes et les messagers ont obtenus, comment est il possible que vous puissiez obtenir ces dons indépendamment des prophètes ? Donc il coule de source que pour pouvoir obtenir la certitude et l’Amour il faut que des prophètes arrivent de temps en temps de la part d’Allah. Ce n’est qu’à travers eux que ces faveurs nous seront données."

Dans son livre "Chasma Masihi" à la page 24-25, Hazrat Mirza Ghulam Ahmad (a.s) dit :

"Je me permets de dire qu’un musulman peut devancer Hazrat Issa (a.s) en suivant pas à pas le Prophète Parfait Hazrat Mohammad (s.a.w). Les aveugles diront que je blasphème. Mais ce sont eux qui blasphèment. Si vous compreniez le sens de " guide nous sur le chemin droit, le chemin de ceux que Tu as comblés de Tes Faveurs" vous n’auriez pas dit de tels blasphèmes. Allah vous encourage en vous disant que si vous suivez le Saint Prophète en toute obéissance, vous obtiendrez en retour les excellences des prophètes. Mais pour vous, avoir ces faveurs correspond au blasphème"

Dans le journal AlBadr du 17 Avril 1903, Hazrat Mirza Ghulam Ahmad (a.s) a fait la déclaration suivante :

"Si vous rejetez l’arrivée des prophète dans l’avenir, cette oummah ne sera plus la meilleure. Elle se dégradera ressemblant même à des bêtes. Et l’enseignement qui se trouve dans la sourate AlFatiha ‘ guide nous sur le droit chemin de ceux que Tu as comblés de Tes Faveurs’ n’aura plus aucun sens. Car s’il n’est pas possible d’avoir des cadeaux de la part d’Allah dans l’avenir, à quoi sert-il de faire cette prière là. A ce moment nous devons aussi comprendre que le Saint Prophète(s.a.w) n’exerce pas les influences spirituelles nécessaires pour la purification des autres. Qu’Allah nous protège de telles croyances."

Ceux qui sont familiers avec la lecture sauront que les extrait cités ci-dessus sont plus ou moins des commentaires de Hazrat Mirza Ghulam Ahmad(a.s) sur la sourate AlFatiha. Maintenant je vais vous présenter un autre extrait que j’ai lu ailleurs. Il est tiré du journal AlHakam du 18 décembre 1898. Hazrat Mirza Ghulam Ahmad (a.s) dit :
"Ceux qui prêtent le serment d’allégeance doivent croire dans la véracité du Saint prophète(s.a.w).Ils doivent aussi croire que le Saint Coran vient d’Allah et que c’est un livre complet. Il n’y a plus la nécessité d’une nouvelle charia maintenant ni de prophètes législateurs. Mais la voie qui mène vers la sainteté(wilayat), vers les guides spirituels (immaat) et vers le califat(Khilafat) restera à jamais ouverte jusqu’au dernier jour. Allah seul connait le nombre des réformateurs(Mojaddids) qui sont venus dans le monde dans le passé et combien y viendront encore. La révélation concernant la charia est arrivée à sa fin. Mais la révélation toute simple ne prendra jamais fin. Le système de l’arrivée des chefs bien guidés et des califes divins ne s’arrêtera jamais. Parmi ceux qui ont précédé le Saint Prophète (s.a.w) personne ne lui ressemble en ce qui concerne ses qualités et ses excellences. Et on ne peut pas non plus dire qu’il y aura quelqu’un qui fera mieux que lui dans l’avenir. Personne ne sera meilleure que lui en excellences.’’

Ces citations vous permettront de voir jusqu'à quel point Hazrat Mirza Ghulam Ahmad (a.s) s’est donné la peine pour vous faire comprendre que le privilège d’élever quelqu’un pour être un le guide des autres est exclusivement réservé à Allah. Le Khilafat tel que nous l’avons connu jusqu’à maintenant est bon aussi longtemps qu’Allah ne nomme quelqu’un directement de Sa Part. Une fois que cette personne déclare qu’elle a été nommée tout le monde se trouve dans un dilemme : à qui vouer leur obéissance, au calife en place ou au représentant d’Allah qui dit qu’Allah lui a confié cette tâche? Selon les paroles de Hazrat Mirza Ghulam Ahmad(a.s), il ne devait pas y avoir de dilemme. Car il a dit ‘travaillez ensemble jusqu'à ce que quelqu’un se met debout avec l’esprit Saint (rouhoul qoudous)(Al Wasiyat p13).

La semaine prochaine je vous partagerai quelques extraits additionnels. Ainsi vous aurez suffisamment d’arguments en main pour en discuter avec ceux qui disent le contraire. J’apprécierai certes que nos frères de l’autre côté réagissent. Malheureusement jusqu'à l’heure on n’entend personne. Allah sait mieux le bien-fondé de leur attitude. Qu’Allah nous aide tous à rester fermes sur le chemin droit (siratam moustaqime)

Ameen.