Jamaat Ahmadiyya al Mouslemeen

Sermon du Vendredi de Hazrat Amirul Momeneen Zafrullah Domun

Sermon du vendredi le 19 octobre 2007

Après avoir lu la chahada, la Ta’ouz, la sourate Al-fatiha du Saint Coran, Hazrat Amiroul Mo’menine Zafrullah Domun a dit :

Le Livre Vert

Nos frères et sœurs sont au courant que depuis la semaine dernière nous avons fait publier une nouvelle déclaration sur le web. Et nous avons aussi préparé une version créole de cette même déclaration en forme d’un livret que nous avons offert à tous nos membres le jour de Eid. J’espère que tout un chacun, petit et grand a lu ce livret. Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous demande de le faire au plus vite incha Allah. Je demande à ceux qui l’ont déjà lu de le relire et d’en parler à vos amis afin de mieux comprendre tout ce qui est dit dans ce livret.

Nouveau Sujet pour Le Sermon.

Par la Grace d’Allah, j’ai tant de sujets en tète pour vous en parler qu’il m’a été difficile de me décider sur un sujet spécifique. J’ai eu un embarras de choix. Après un temps de réflexion j’ai décidé de vous citer certains extraits des écrits de Hazrat Masih Maoud (a.s) ou il a parlé au sujet des personnes qu’Allah élèvera dans l’oumma de Hazrat Mohammad (pssl) et qui aideront les autres à marcher sur le droit chemin. Dans le livret vert j’ai parlé brièvement sur ce sujet. Mais maintenant j’ai décidé de vous donner plusieurs citations de Hazrat Massih Maoud (a.s) que vous pourrez citer à ceux qui viennent discuter avec vous.
Je demande à celui ou celle qui rencontre des difficultés à comprendre ce que nous avons dit de s’adresser à moi afin d’avoir des éclaircissements. Incha Allah je ferai de mon mieux pour répondre à vos questions à la lumière des connaissances qu’Allah m’a données. Je donnerai certaines réponses dans le sermon de vendredi et si nécessaire dépendant des questions je répondrai en écrit ou verbalement.

Position Unique De l’Islam

Selon les enseignements de Hazrat Massih Maoud (a.s) l’islam se distingue des autres religions d’abord par le fait qu’elle est une religion vivante. Ses enseignements sont parfaits. En second lieu, si quelqu’un suit les enseignements de l’islam, il aura la certitude au sujet d’Allah et Allah a envoyé la religion dans le seul but de donner aux hommes la certitude à son sujet. Ces caractéristiques n’existent pas dans les autres religions et Hazrat Ahmad (a.s) va même plus loin. Il dit que quand il écrivait son livre ‘‘Braheen Ahmadiyya’’ il avait l’intention de donner 300 arguments logiques pour prouver la véracité de l’islam mais Allah lui a fait comprendre qu’il ne suffisait que de ces deux vérités à la place des milliers d’autres preuves ou caractéristiques et en conséquence il a changé d’avis et a donné beaucoup moins que 300 arguments.

La Réalité De l’Islam

Dans un discours que Hazrat Ahmad (a.s) prononça à Sialkot il dit :
‘‘La réalité de l’islam c’est que vous présentez votre cou à Allah comme un mouton qui va être sacrifié ; vous vous abandonnez à la volonté d’Allah et à son plaisir. Vous vous perdez en Allah et vous vous imposez une mort. Vous vous plongez dans l’amour d’Allah et vous l’obéissez en tout et pour tout par amour pour Lui et c’est grâce à cet amour que vous verrez à travers les yeux d’Allah. Vous développerez un cœur qui soit totalement dévoué à Allah et votre langue ne parlera qu’avec Sa Permission. A ce stade, toutes les recherches se terminent. Les facultés humaines atteignent sa perfection et le ‘moi’ de l’homme est totalement anéanti. A ce moment la miséricorde Divine, de par ses paroles vivantes et ses lumières brillantes accorde une nouvelle vie à ce chercheur de vérité. Celui-ci reçoit une lumière bien spéciale qu’on ne peut recevoir à travers la raison et que les yeux n’aperçoivent pas. Cette lumière s’approche de son cœur ainsi que le dit Allah :
‘‘Et nous sommes plus proche de lui qu’en est sa veine jugulaire’’ (50 :17).

De cette façon Allah honore l’homme mortel de Sa Proximité. Et après arrive l’instant où l’homme n’est plus aveugle, il obtient une perception et voit Allah de ses propres yeux. Il entend sa voix et il se trouve enveloppé dans le manteau de la lumière d’Allah. A ce moment le but de la religion s’accomplit et une fois que l’homme rencontre Allah il rejette le vêtement de sa vie inferieure pour porter le vêtement de lumière. Il espère trouver Allah, pas en l’accomplissement d’une promesse dans l’autre monde, mais une promesse accomplie dans ce bas monde. Allah L’Exalté dit dans le Saint Coran chap. 41 vers 30 :

‘‘ Les anges descendent sur ceux qui disent qu’Allah est unique et il possède tous les attributs parfaits – qu’il n’a point d’associé ni dans sa Personne ni dans ses attributs’’

Une fois cette déclaration faite ils se tiennent ferme. Ni tremblement de terre ni calamité ni la confrontation avec la mort ne secoue leur foi.

Allah leur parle et leur dit de ne pas avoir peur des calamités ni des ennemis. Il leur demande de ne pas se faire du chagrin des malheurs qui se sont abattus sur eux. Il leur donne l’assurance qu’Il est avec eux et qu’Il leur a donné le paradis qu’Il leur promet dans ce monde même et qu’ils doivent se réjouir."

Et quand je suis arrivé a ce point de mon discours ces paroles me sont venues a l’esprit ‘‘Kaha tha Ahmad sé jo khoda né wo roz wa ahab ho raha hai poura’’ C'est-à-dire que ce qu’Allah a dit à Ahmad s’accomplit matin et soir de nos jours. Et par la grâce d’Allah nous témoignons dans notre cas, l’accomplissement de tout ce qui a été dit dans cet extrait. Combien de fois quand nous étions dans des situations très difficiles n’avons-nous pas reçu des paroles réconfortantes de la part d’Allah. Il s’agit ici de Ses faveurs qu’Il accorde à qui Il veut.

Hazrat Ahmad (a.s) continue et il dit ‘‘ Il ne s’agit pas ici de déclarations sans preuves ni de promesses non accomplies. En Islam il y a des milliers de personnes qui ont gouté à ce paradis promis dans ce verset par la grâce d’Allah. Les vrais suivants de l’islam sont devenus les héritiers des gens pieux du passé. Les faveurs qu’Allah a accordées à ces derniers, Il a accordé ces mêmes faveurs aux musulmans.’’

Ici je vous ai lu un extrait qui parle des faveurs qu’obtiendront ceux qui suivront l’Islam.
Maintenant je vous citerai un ou deux extraits où il est question des faveurs encore plus particulières réservées à une autre catégorie de gens.

La Bénédiction De l’Islam

Hazrat Massih Maoud (a.s) nous dit : ‘‘Il doit être claire pour vous que quand un vrai chercheur vit l’Islam dans sa totalité et que chacune de ses facultés se met automatiquement à marcher sur le chemin d’Allah, sans faire semblant, en résultat de ses efforts, il verra arriver vers lui plus de grandes manifestation de guide du coté d’Allah. Sans aucune voile intermédiaire c'est-à-dire, Allah se manifeste a cette personne directement’’ Hazrat Massih Maoud (a.s) continue et il dit : "cette personne reçoit plusieurs types de bénédiction. Les commandements qu’il acceptait de par sa foi parce qu’il lui incombait de les accepter, prennent la forme des réalités et des certitudes à travers de vraies visions et des révélations claires et sans ambigüité c'est-à-dire qu’il n’y a pas de double sens. Allah lui révèle les mystères de la Loi et de la Foi et lui donne un aperçu de son Royaume, ce qui le mène à un stade de certitude et de compréhension totale. Sa langue, ses paroles, ses actions et ses gestes sont tous bénis. Il fait preuve d’un courage extraordinaire et d’une vaste compréhension. Il se débarrasse entièrement de toutes les faiblesses humaines telles, la bassesse, l’avarice, le trébuchement (c'est-à-dire répéter souvent les mêmes erreurs), étroitesse de vue, soumission à la passion, le comportement vil et tous les points noirs qui enveloppent son ego et il s’imprègne de la lumière des attributs d’Allah. A ce moment cette personne passe par une transformation complète et il renaît. Il entend à travers Allah, il voit à travers les yeux d’Allah, sa colère devient la colère d’Allah et sa compassion devient la compassion d’Allah – ‘‘en d’autre mots Allah est en colère contre celui qui le met en colère et Allah est content de celui avec qui il est content. Mais attention il nous faut bien comprendre que cette personne ne possède aucune rancune. C’est quelqu’un qui s’est débarrassé de tout ce qui peut avoir de mal dans la nature humaine. Hazrat Massih Maoud (a.s) continue et il dit ‘‘Quand cette personne atteint ce stade Allah exauce ses prières. Non pas parce qu’il veut la mettre à l’épreuve mais parce qu’il se trouve parmi Ses Elus. Cette personne devient la preuve de l’existence d’Allah sur terre. Il personnifie la sécurité d’Allah. Et au ciel, règne la joie à cause de lui. Le plus beau cadeau qu’il reçoit c’est la parole d’Allah qui descend sur son cœur sans aucune ambiguïté.’’(Aina Kamalaaté Islam Roohani Khazain vol.5 p.226-233)

Je vous ai lu ces extraits pour que vous puissiez vous faire une petite idée de ce qu’a dit Hazrat Massih Maoud (a.s) au sujet de ces personnes que l’Islam a produit de par ses enseignements à travers les siècles écoulés et qu’il peut produire de nos jours et qu’il continuera à produire jusqu’au jour de la résurrection. Incha Allah!

Maintenant je vous citerai des extraits ou Hazrat Massih Maoud (a.s) parle de l’Islam, la religion vivante. Il dit :

‘‘Les Shia croient que wilayat et Imamat ne fut réservé qu’aux douze imams et après eux le domaine de proximité avec Allah a été fermée pour toujours. Si tel est le cas tous les enseignements n’y sont pour rien et alors il nous faut accepter que l’Islam soit telle une maison abandonnée et silencieuse où il ne reste aucune forme de bénédiction. S’il est vrai qu’Allah ait fermé la porte de la sainteté et de l’Imamat, il n’y a pas de plus écœurant pour ceux qui cherchent sincèrement Allah. Parce qu’il semblerait qu’ils sont morts pendant qu’ils vivent et ils n’ont entre les mains qu’une ou deux histoires stériles qui ne leur permettront d’avoir rien de l’essentiel. Si les Shia entretiennent de telles croyances pourquoi cinq fois par jour, dans les salaats lisent ils ‘‘Ihdenas siratam moutaqîm……’’ qui veut dire ‘dirige nous sur le droit chemin, le chemin de ceux sur qui Tu as envoyé Tes faveurs’ La signification de cette ‘supplication est ainsi : "Oh Allah, Toi qui est le Tout puissant montre nous le chemin des Prophètes (nabi), des Imams, des véridiques (siddique) des martyrs (shahids) et des pieux (Saleh)." Donc ce verset nous indique que la voie à suivre pour avoir des chefs spirituels est grandement ouverte et doit être ainsi. J’ai envoyé des milliers de pamphlets dans plusieurs pays pour leur faire comprendre cette vérité. Si la voie qui mène vers ces bénédictions n’est plus ouverte où est donc la supériorité de l’Islam ?

Il est vrai que ces douze Imams furent vraiment des gens parfaits et des chefs mais il n’est pas vrai de dire que les autres ne posséderont pas les qualités qui leur furent données. Allah est grand, ses deux mains qui détiennent Sa Miséricorde et son pouvoir restent toujours ouvertes et resteront ouvertes pour toujours. Et le jour où ces bénédictions disparaîtront de l’Islam, ce sera la fin du monde’’ (Al Hakam 10 Mars 1902)

Remplacez le mot Shia par ‘Ahmadi’ vous comprendrez mieux ces paroles.

Aujourd’hui Oh mes frères et sœurs du Jamaat Ahmadiyya Al Mouslemeen, que vous êtes chanceux vous qui êtes témoins de l’accomplissement de ce que Hazrat Ahmad (a.s) a dit.

Vous avez entendu quelqu’un parmi vous, vous dire qu’Allah lui a dit qu’il est un ‘imam’ qu’il est sur le droit chemin et qui par la grâce d’Allah vous dirigera vers le droit chemin. Il y a beaucoup de révélations à ce sujet et je ne les répéterai pas pour le moment. Ne vous laissez pas intimider par les propos des autres. Laissez les parler. Selon ce qu’Allah m’a fait comprendre ils diront beaucoup de mal à notre sujet – laissez les faire. Que peuvent-ils de plus ? Allah nous a fait comprendre qu’il faut être patients et que nous ne devons craindre personne d’autre que Lui. J’ai reçu deux révélations cette semaine. Elles sont comme suit qui :
‘‘Wa la nasberanna ala maa azaitomouna et Alaa inna awlia Allaho laa khawfoune alyhim wa laa houm yahzanoune’’

Traduction : Nous serons patients face au mal qu’ils nous infligent. Assurément pour les amis d’Allah, il n’y à point de frayeur ni de chagrin. Incha Allah la semaine prochaine je continuerai sur le même sujet.

 

Ameen.