Jamaat Ahmadiyya al Mouslemeen

Sermon du Vendredi de Hazrat Amirul Momeneen Zafrullah Domun

Sermon du vendredi le 1er fevrier 2008

Après avoir lu la Shahada, la Ta’ouz, la sourate Al-Fatiha du Saint Coran, Hazrat Amiroul Mo’menine Zafrullah Domun a récité le verset suivants du Saint Coran:

Inna nahnon nazzalnaz zikra wa inna lahou lahaafezoune

Ensuite il a dit:
Encore une fois, pendant la semaine écoulée, Allah m’a manifesté Sa Grâce pour me permettre de comprendre plusieurs choses à travers diverses révélations qu’Il m’a données. Si ce n’était Sa Miséricorde mon esprit n’aurait jamais compris que les versets du Saint Coran avaient autant de significations si profondes. C’est Sa Grâce ; Il la donne à qui Il veut parmi Ses Serviteurs. Récemment il m’a dit : “ Narfa’o darajaatim mim man nashaa’o min ebaadena” qui veut dire “Nous élevons le grade de qui nous voulons parmi Nos Serviteurs ”

La semaine dernière, je vous ai parlé de leur surprise qu’Allah ait envoyé un Avertisseur parmi eux. Mais aujourd’hui, je vous parlerai davantage des certaines révélations que j’ai reçues et qui me permettent de comprendre les erreurs commises par le courant majoritaire de la Djamaat Ahmadiyya internationale sous un angle nouveau..

Depuis le début du mois de janvier 2008, par la Grâce d’Allah j’ai reçu en moyenne deux révélations par jour. Je sais que ce que je dis va surprendre beaucoup pas dans la djamaat Ahmadiyya Al Mouslemine mais surtout ceux qui n’auraient pas du être surpris c’est-à-dire les chefs et les membres de la djama’at Ahmadiyya Internationale. Certaines de ces révélations me concernent personnellement. D’autres concernaient les différends qui nous opposent à la Djama’at Ahmadiyya Internationale. Et il y en a d’autres dont je ne comprends pas entièrement la signification.

De par son ignorance la Djamaat Ahmadiyya Internationale peut dédaigner ou ridiculiser ce que je leur dis mais ils ne pourront jamais empêcher les plans d’Allah de se réaliser. C’est dommage que nous sommes arrivés au point ou nous devons utiliser des telles paroles à l’encontre de ceux qui étaient jusqu’à hier nos frères et sœurs. La semaine dernière, je vous ai parlé de leur surprise. Mais aujourd’hui, je vous parlerais davantage de certaines révélations que j’ai reçues. Il est de mon devoir de délivrer le message qui m’a été donné aux membres de la Djamaat et aussi au monde en entier.

C’est samedi dernier que le verset que j’ai lu au début de mon sermon m’a été révélé. La traduction de ce verset est comme suit : "C’est nous qui t’avons envoyé le rappel et nous veillerons certes à son intégrité." C’est le dixième verset du quinzième chapitre du Saint Coran, la sourate Al- Hijr. Les commentaires que Hazrat Mirza Ghulam Ahmad (as) et Hazrat Mirza Bashir uddin Mahmood Ahmad (ra) ont faits sur ce verset sont d’environ une vingtaine de pages. Mais l’essentiel du message qu’Allah révéla au Saint prophète Mohammad (pssl) est qu’Allah s’est chargé de préserver l’intégrité du texte et les significations du Saint Coran depuis qu’Il l’a révélé et jusqu’à la fin des temps.

En fait ce verset contient une très grande prophétie. Allah a déclaré que c’est Lui qui a envoyé ce livre rempli de conseils et Il préserverait l’intégrité de son texte et de son message.

Commentant ce verset, Hazrat Mirza Ghulam Ahmad (as) a dit qu’ Allah a préservé l’intégrité du Saint Coran par les quatre moyens suivants:
Premièrement à travers ceux qui l’apprennent par cœur (les hafiz). Ainsi Allah a préservé Son Livre dans le cœur des musulmans. A chaque siècle il y a des milliers des gens qui apprennent le Saint Coran par cœur. Et ils le savent si bien qu’il suffit de leur dire un mot qu’ils récitent tous ceux qui le précèdent et suivent. De cette manière le texte est préservé et aucune altération n’a eu lieu depuis sa descente quinze siècles de cela. Le texte coranique que nous avons aujourd’hui est le même que lisait le saint prophète et ses compagnons. Il n’y a aucun doute dessus car même certains islamologues chrétiens ont soutenu cette opinion. Par exemple Sir William Muir, Orientaliste anglais du 19eme siècle a écrit dans son livre intitulé" Life of Mohammad"(la vie de Mohammad)

" Sur forte présomption nous pouvons affirmer que chaque verset du Saint Coran est la composition vraie et inaltérée de Mohammad en personne"

Nous pouvons citer d’autres experts qui ont confirmé le message de ce verset à travers les âges. Il est évident qu’il y a eu une vraie préservation du texte du Saint Coran tel que le Saint Prophète l’avait reçu au début de L’islam. Nous pouvons aussi dire que le message de ce verset contenait une grande prophétie et elle a été accomplie jusqu’à maintenant et elle sera jusqu’à la fin des temps incha Allah. Le fait est que c’est Allah qui a fait cette promesse et Il ne manque jamais à Sa Promesse. En conséquence il n’y a jamais eu de changement dans le texte du Saint Coran.

En deuxième lieu Hazrat Masih Maood (as) nous dit qu’en chaque siècle il y a eu des savants qui ont pu avec l’aide des hadiths préserver les vraies significations du Saint Coran.

Troisièmement façon dont le Saint Coran a été préservé est par des gens doués d’une telle compréhension qui leur permettait de réfuter les critiques que les philosophes ignorants lançaient contre le Livre.

Et en dernier lieu, le Saint Coran a été préservé à travers ceux qui recevaient des faveurs spirituelles et ainsi ils préservaient les paroles pures d’Allah dans chaque époque contre ceux qui ne croyaient pas dans les miracles et les connaissances approfondies qui se trouvaient dans le livre.

Hazrat Mirza Ghulam Ahmad (as) nous a aussi dit qu’à chaque époque cette prophétie qui se trouve dans ce verset que nous avons mentionné s’est accomplie. Quand nous examinons les écrits de Hazrat Mirza Ghulam Ahmad (as), nous constatons que trois de ces types de préservation concernent la signification du texte et une d’entre elles concerne le texte. Vous serez d’accord avec moi que les quatre types de préservation sont importants.

Maintenant, la question qu’on doit se poser c’est pourquoi ce verset m’a été révélé ? Pour mieux répondre à cette question, nous devons bien comprendre le rôle et la mission de Hazrat Mirza Ghulam Ahmad (as). Allah le suscita pour rétablir la charia que les musulmans avaient oubliée. Pour accomplir et continuer cette mission Allah lui donna une djamaat. Si sa djamaat s’était cramponné à ses enseignements ils auraient pu continuer sa mission pour toujours. Mais malheureusement comme c’est toujours le cas les djamaats elles se gâtent avec le temps. Le courant principal de la djamaat oeuvrent aujourd’hui sous l’illusion que le système du khilafat en place suffit pour préserver les enseignements de malgré le fait qu’ils contredisent les enseignements de Hazrat Mirza Ghulam Ahmad (as) . Dans son livre ‘Le Triomphe de l’Islam' Hazrat Mirza Ghulam Ahmad (as) dit :

« Savez vous ce qu’est une nuit de Puissance ? C’est l’époque où une obscurité complète enveloppe le monde ; une telle nuit exige une lumière pour dissiper son obscurité. C’est une expression métaphorique. C’est une époque de ténèbres appelée nuit noire. Ce n’est pas une nuit au sens littéral. Mille mois est approximativement la durée de vie d’un être humain. C’est aussi le moment où l’être humain voit diminuer ses capacités sensorielles. Quand mille mois se sont écoulés après la mort d’un prophète ou de son successeur spirituel commence alors une ‘nuit’ de noirté. Cette ‘nuit’ crée une commotion dans les cieux et les semences pour l’arrivée d’un ou de plusieurs réformateurs sont mises en terre pour ainsi dire en cachette. Ainsi ce réformateur ou les réformateurs sont prêts à se manifester au début de chaque siècle. Le verset suivant est aussi une indication vers cette manifestation " La Nuit de la Puissance est meilleure que mille mois"(97 :4) Ce qui veut dire que ceux qui peuvent voir descendre la lumière céleste durant la nuit de la Puissance ou ceux qui tirent avantage de la compagnie du réformateur de l’époque sont meilleurs à ceux qui ont vécu mille mois sans voir une époque aussi bénie. Un seul instant vécu à cette époque vaudrait mieux qu’une vie toute entière passée avant cette époque bénie. Pourquoi cette époque est bénie ? Parce que pendant cette période descendent des cieux les anges d’Allah et L’Esprit Saint “Rooh-ul-Quddus" pour soutenir le réformateur. Ils se manifestent sur les cœurs des fidèles pour les guider vers le chemin de la guidance. Ils sont engagés dans cette entreprise jusqu’à ce que les ténèbres de la désobéissance disparaissent, ouvrant la voie à l’aurore de la piété."

Ceci est un des extraits des écrits de Hazrat Mirza Ghulam Ahmad (as) concernant le sujet dont on parle ici. À plusieurs endroits il a expliqué bien clairement aux membres de la djamaat que quelqu’un viendra un jour animé de L’esprit saint pour préserver les significations des versets du Saint Coran. Malheureusement, passant outre ses instructions la djamaat ignore des extraits similaires pour renforcer l’idée que le système du califat en place est amplement suffisant pour apporter les réformes nécessaires à l’intérieur de la djamaat et aussi à travers le monde. Retournez en arrière à la fin du dix neuvième siècle vous saurez qui étaient ceux qui avaient des opinions similaires. Mais comme toujours ceux qui sont aveuglés par leur arrogance "de par ce qu’ils possèdent" émoussent leurs propres capacités à voir la vérité telle quelle. A travers son ignorance la djamaat est en train de commettre les mêmes erreurs qu’avaient commises ces gens fortunés qui avaient reçu des faveurs de la part d’Allah avaient commis.

Donc ce que je comprends à travers ce verset qui m’a été révélé, c’est que la djamaat Ahmadiyya Al-Mouslemeen est là pour préserver les enseignements du Saint Coran tels que les a expliqués Hazrat Mirza Ghulam Ahmad (as) car ils méritent d’être préservé et c’est cela la tâche de la djamaat Ahmadiyya Al-Mouslemeen. Nous devons retourner aux sources et oublier l’ijtehaad qui a dilué les enseignements de Hazrat Mirza Ghulam Ahmad (as).

Suivant cette même ligne de pensée, j’ai aussi reçu dimanche dernier une indication que je dois réfléchir sur le verset suivant :
“Maa mansakh min ayaatin awnounseka naate be khayrim minha aw misleha- Alam ta’alam annallaha ala koulle shayin Qadir.”(c2:v107)

La traduction est comme suit:
" N’importe quel message (le mot‘ayah’ veut aussi dire message, signe, commandement et verset du Saint Coran) que nous abrogeons ou que nous faisons oublier, nous apportons une qui est meilleure à sa place. Ne sais-tu pas qu’Allah a le pouvoir sur toute chose."

Je ne vais pas discourir sur ce verset pour expliquer jusqu’à quel point les gens se sont trompés en pensant que certains versets du Saint Coran ont été abrogés. Hazrat Mirza Ghulam Ahmad(as) nous a expliqué que tel n’est pas le cas. Mais ceci est un sujet assez long et incha Allah à l’avenir si Allah nous donne l’occasion nous en parlerons. Mais en ce qui nous concerne, le sujet de ce verset est intimement lié avec l’autre verset que nous venons de discuter.

La signification est encore une fois, celle que nous avons donnée dans notre précédent sermon à l’effet que l’idée que les Ahmadis font du "khilafat"est fausse maintenant, et elle est donc abrogée. La signification que Hazrat Mirza Ghulam Ahmad (as) nous a donnée a été oubliée et le moment est venu pour que tout le monde la sache de nouveau. Les bénédictions qu’Allah manifeste en ce moment sont plus importantes que celles que d’ordinaire les Ahmadis croient être les bénédictions du khilafat. En fait cette Manifestation Divine accomplit les paroles de Hazrat Mirza Ghulam Ahmad(as) quand il déclara :“laa walia ba’di illallazi howa minni wa ala ahdi" qui veut dire Pas de Wali après moi sauf celui qui vient de moi et qui est sous mon allégeance (Khutba Ilhamiyya, p35)

Avant que je ne cite une autre révélation je voudrais vous lire le verset du Saint Coran qui précède le verset que je viens de lire. Ce verset se lit comme suit :

“Les mécréants parmi ceux qui détiennent des écritures et les polythéistes n’aimeraient voir votre Seigneur vous révéler quoique soit pour votre bien. Mais Allah accorde Sa Miséricorde exclusivement à qui Il veut car Il détient la Grâce infinie." Ch.2 :v.106

A l’époque du Saint prophète (saw) il s’agissait dans ce verset des Juifs et des polythéistes de la Mecque dont parle. Mais aujourd’hui il ne s’agit ni les Juifs ni les polythéistes. Mais nous avons affaire avec ceux dont le comportement ressemble beaucoup à ces Juifs et polythéistes d’alors qui nous veulent du mal et ne nous aiment pas du tout. Ce sont ceux qui qualifient les révélations que nous recevons d’Allah comme des "soi-disant révélations" ou qui disent que toute cette manifestation n’a été "qu’une déception totale" et ils attendent que le mal nous touche pour qu’ils puissent en réjouir.

Concernant ces personnes Allah m’a révélé tout récemment :
“Wa yatarabbaso bekomond dawa’ir Alaihim da’eratous saw”
La traduction de ces mots sont :"Ils attendent votre ruine impatiemment. Cette ruine ce sont eux-mêmes qui la subiront."

Avec le verset que j’ai mentionné au début de mon sermon j’ai aussi reçu les mots suivants ‘Fattaqoullaha Wa ati’ouni” qui veut dire: “ Ayez la crainte d’Allah et obéissez moi ”. A vous de réfléchir maintenant.

En sus de tout cela, Allah m’a aussi dit “Iqtaraba Linnaase hisaabahoum wa houn fi ghaflahin mou’rezoune” dont la traduction est: “ le jour approche où les hommes auront à rendre des comptes, alors qu’ils s’en détournent inattentifs ”
Ceci est le second verset de la sourate Al Ambiah, chapitre 21 du Saint Coran. Encore une fois je vous dis tous de bien faire attention et de vous soumettre à votre Seigneur avant qu’il ne soit trop tard. Prenez la peine de lire la première partie de cette sourate et réfléchissez sur le contenu de son message. Ne négligez pas ce que je suis en train de vous dire. C’est votre bonne fortune qu’Allah a accompli ces paroles du Messie Promis:" “laa walia ba’di illallazi howa minni wa ala ahdi’ c'est-à-dire"Pas de Wali après moi sauf celui qui vient de moi et qui est sous mon allégeance" (Khutba Ilhamiyya, p35)

Avant de terminer je vous fais part d’une autre révélation qui pourrait vous faire réfléchir. Elle est comme suit :

“Ya Sin
Wal Qur’anil Hakim
Innaka La menal Moursaleena
Ala Siratim Moustaqim
Tanzillal Azizil Rahim
Le tounzera qawmam Maa aataahoum min nazirim min qableka la’allahoum yahtadoune”

La traduction est comme suit:
“O Homme parfait ou chef parfait (la référence est en premier lieu au Saint Prophète (pssl))
Par le coran rempli de sagesse
Tu es certes du nombre de ceux qui ont été envoyés,
(Tu es) sur le chemin droit
La révélation vient du Tout Puissant, Tout Compatissant
Pour que tu avertisses un peuple que nul autre avant toi n’avait averti pour qu’ils soient au nombre de ceux qui sont bien guidés.

Je sais que beaucoup diront comment j’ai osé dire des choses pareilles. Mais je ne peux rester silencieux ni cacher ce qu’Allah me dit de dire aux gens. D’ailleurs ceux qui ont une mission ne peuvent garder le silence et ils ne craignent qu’Allah en toute circonstance. Allah dit dans le Saint Coran: “Ceux –là même qui transmettaient les messages d’Allah, Le craignaient et ne craignaient personne en dehors d’Allah.” Ch.33: V.40.

Cette revelation donne un camouflet à tous ceux qui disent du mal à mon égard. Allah dit “par ce coran rempli de sagesse, tu es un de ceux que nous avons envoyés.” Nous pouvons comprendre ces mots en au moins deux façons. Le message du Saint Coran n’empêche pas l’arrivée des gens nommés directement par Allah pour guider les hommes vers lui quand le besoin se fait sentir. Deuxièmement selon ces messages qu’Allah me donne comme révélations et qui sont dans la plupart des cas des versets du Saint Coran, Allah confirme que je suis parmi ceux qu’il a envoyés. Donc j’ai été mandaté par lui pour guider les hommes vers Lui. D’autres peuvent dire que je suis un rebel, que je suis en dehors du système. Mais Allah me confirme que ceux qui sont avec moi et moi-même nous sommes sur le chemin droit ; ce même chemin pour lequel nous prions plusieurs fois par jour.

De plus Allah confirme que les révélations viennent de Lui, Le Tout-puissant, Le Tout Miséricordieux et non pas de Satan ni du moi personnel. Ce sont des révélations pures telles que nous les a expliquées Hazrat Masih Maood (as) dans ses écrits. Et pourquoi est ce que je reçois ces révélations ? Parce qu’il y a nécessité de rappeler les gens surtout les Ahmadis à propos des vrais enseignements d’Allah qu’ils ont commencé à oublier. Ils ont besoin de ce rappel pour qu’ils restent sur le droit chemin. Les Ahmadis qui vivent dans l’ignorance joyeuse de leurs propres enseignements croient à tort qu’ils sont saufs avec le système du califat qu’ils possèdent. Allah leur envoie un Avertisseur parmi eux-mêmes pour leur faire comprendre que ce n’est pas au système du califat qu’ils doivent donner plus d’importance, mais plutôt au vrai concept de L’unicité d’Allah (TAUHID) tel que Hazrat Masih Maood (as) était venu leur expliquer.

On continuera la prochaine fois incha Allah.

Qu’Allah nous bénisse tous et nous aide à rester dans L’Ombre de Son Amour et de Son Plaisir pour toujours.

Ameen.